Yin et Yang – Le principe de la complémentarité I

yoga-yin-yangDans la pensée philosophique orientale la manifestation universelle peut être représentée par le concept d’ «énergie universelle » (Qi)  et comprend un aspect lumineux et un aspect sombre; un aspect céleste et un aspect terrestre; un aspect positif (+) et un aspect négatif (-); un aspect masculin et un aspect féminin; un aspect YANG (solaire) et un aspect YIN (lunaire), tous ces éléments étant en fait l’expression du dualité et de la complémentarité universelle.

L’étude de l’idéogramme chinois Qi nous permet encore mieux comprendre le concept d’« énergie universelle ». L’idéogramme est formé de deux parties : en haut symbolisant la vapeur qui monte au ciel – l’aspect énergétique yang  en bas la botte de céréales provenant de la terre – l’aspect énergétique yin.


Pour résumer l’« énergie universelle » est constituée d’énergie et de matière, la somme des deux polarités.
 
L’unité de la manifestation de tout être humain et de tout être vivant se polarise et se détermine en aspect YANG (+) et en aspect YIN (-): c’est le processus de la manifestation cosmique, la division en deux moitiés complémentaires du mystérieux Oeuf du Monde.
 
“Je suis l’Unique (DIEU) qui devient deux”, dit un ancien texte de la sagesse orientale. D’autre part, si nous nous rapportons au domaine de la manifestation, l’aspect YANG (+) et l’aspect YIN (-) évoquent respectivement l’unité et la dualité, la monade et la dyade des enseignements secrets des pythagoriciens, l’impair (+) et le pair (-).
 
Souvent en Orient le symbolisme mystérieux YANG (+) – YIN (-) s’exprimait par un cercle divisé en deux moitiés parfaitement égales par une ligne sinueuse, où une moitié est BLANCHE ou ROUGE (YANG (+)), et l’autre moitié est NOIRE ou BLEU (YIN (-)). En regardant avec attention cette ligne, nous pouvons constater que la longueur de la séparation médiane est parfaitement égale à la longueur de la moitié de la circonférence extérieure; et que le contour d’une moitié est donc égale au périmètre total de la figure. Ce diagramme ancien évoque indirectement une affirmation de la sagesse orientale: “Le Ciel (YANG (+)) et la Terre (YIN (-)) étaient mystérieusement liés l’un à l’autre et s’embrassaient sans arrêt”.

Dans cette représentation de l’interaction continue YANG (+) – YIN (-) on peut facilement observer que la moitié YANG (+) englobe en elle un point YIN (-), et la moitié YIN (-) englobe en elle un point (YANG (+)). Ce sont les signes mystérieux de l’interdépendance des deux aspects, autrement dit, de la détermination, une trace de l’obscurité (YIN (-)) dans la lumière (YANG (+)) et une trace de la lumière (YANG (+)) dans l’obscurité (YIN (-)). Du point de vue spirituel yogi, c’est un signe de l’existence de l’individualité, autrement dit, de la nuit dans l’universalité et du jour de la Connaissance (YANG (+)), et l’autre est un signe de la Présence réelle qui existe dans la nuit de l’ignorance (YIN (-)). La ligne médiane, qui existe dans cette représentation symbolique indique le trajet d’une hélice sui generis évolutive, ce qui exprime le symbolisme des aspects YANG (+) – YIN (-) dans leur qualité de cycle du destin individuel: elle peut être considérée comme l’élément d’une SPIRALE avec un pas infinitésimal, les deux extrémités de la spirale, respectivement l’ENTRÉE et la SORTIE de la figure, correspondant au processus de la naissance et au processus de la mort. Dans la pensée de la tradition orientale, l’énergie subtile solaire est masculine, lumineuse, positive, YANG (+), et l’énergie subtile lunaire est féminine, sombre, négative YIN (-). Par conséquent, l’énergie subtile, active du Soleil est YANG (+) par rapport avec l’énergie subtile, passive de la Lune, qui est YIN (-).
 
 
Les Orientaux qualifient presque tout comme étant des fois YANG (+), des fois YIN (-), si ces aspects sont lumineux (YANG) ou sombres (YIN); des aspects positifs ou des aspects négatifs; des aspects extérieurs (BIAO ) ou des aspects intérieurs (LI); des aspects chauds ou des aspects froids; des aspects masculins – SOLAIRES (HA (+)) ou des aspects féminins – LUNAIRES (THA (-)); des aspects ouverts ou des aspects fermés.
 
Bien qu’en apparence ils représentent deux aspects contraires, le YANG (+) et le YIN (-) ne s’opposent jamais de façon absolue, parce qu’entre eux il existe toujours une période de mutations qui permet une continuité; généralement parlant, autant dans le Macrocosme que dans le microcosme de l’être humain est parfois en prépondérance YANG (+) et d’autrefois en prépondérance YIN (-); simultanément, presque tout dépend des deux, par leur devenir et même par leur dynamisme, qui implique toujours une double possibilité, tant d’évolution, que d’involution. Il existe un mouvement perpétuel entre ces deux entités qui évoluent dans le temps et dans l’espace, d’où la notion de relativité et de rythmicité dans l’évolution du yin et du yang.
 
L’aspect YANG (+) se manifeste toujours par les tourbillons d’énergie subtile qui ont un sens de mouvement qui est CONTRAIRE AU MOUVEMENT DE ROTATION DES AIGUILLES D’UNE MONTRE et génère des effets spécifiques CENTRIPÈTES (qui tendent à nous approcher du centre – à nous concentrer). La force spécifique centripète est YANG (+) et elle est égale et opposée à la force spécifique centrifuge qui est YIN (-)..
 
L’aspect YIN (-) se manifeste toujours par des tourbillons d’énergie subtile qui on un sens de mouvement QUI EST IDENTIQUE AU SENS DE MOUVEMENT DE ROTATION DES AIGUILLES D’UNE MONTRE et génère des effets spécifiques CENTRIFUGES (qui tendent à nous éloigner du centre). La force spécifique centrifuge est YIN (-) et elle est égale et opposée à la force spécifique centripète qui est YANG (+).

UNE SPIRALE DOUBLE évoque aussi le trajet de la ligne médiane entre YANG (+) et YIN (-). Cette ligne courbe est celle qui sépare la MOITIÉ BLANCHE ou ROUGE (YANG (+)) de la MOITIÉ NOIRE ou BLEU (YIN (-)) de la figure classique où sont figurés les deux aspects (YANG (+) et YIN (-)).
 
Ainsi est évoqué, avec une précision augmentée, le rythme mystérieux, alternatif, du mouvement qui ébauche par cette spirale double l’expansion alternante des principes YANG (+) et YIN (-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.