Yantra et Mandala

Nous vivons dans un Univers mystérieux, où toutes les choses et tous les êtres sont liés entre eux par des liaisons invisibles. Afin de vraiment connaître, en profondeur, la moindre chose, il faut "Tout" connaître. Tous les événements de notre vie et tous les phénomènes naturels sont gouvernés par des lois divines précises, que nous pouvons connaître par intuition – partiellement. Chaque fragment du processus du devenir est ineffablement lié au mystère de la Création de l’Univers. Pour cette raison, toutes les écoles philosophiques et les voies spirituelles ont cherché à s’approcher, autant que possible, des mystères de la Création et de l’Univers dans son ensemble.


Toute énergie de l’univers a une correspondance formelle dans le plan physique. En connaissant ce principe universel de la tradition yogique, en appliquant certaines méthodes spécifiques de concentration, nous pouvons entrer en résonance avec les diverses énergies bénéfiques du Macrocosme par l’intermédiaire de certaines constructions géométriques (plans ou dans l’espace) dans le but de dynamiser et d’amplifier dans notre être ces énergies.

Nous allons vous présenter deux de ces moyens efficaces de concentration sur certains dessins, connues dans la tradition yogique et tibétaine sous le nom de yantra et de mandala.


Yantra

En sanskrit, le mot yantra signifie support extérieur ou instrument secret de communion télépathique et de liaison spirituelle.

Le YANTRA est un diagramme géométrique simple où sont hiérarchisées les caractéristiques essentielles symboliques d’une certaine Grande Puissance Cosmique ou d’une divinité ou d’une certaine énergie divine du Macrocosme. Il est utilisé en vue d’une consonance télépathique spirituelle, afin de réaliser la fusion avec la Conscience ou la réalité de cette sphère de force, étant un symbole essentiel de ses caractéristiques divines, de ses pouvoirs ou de certains aspects fondamentaux. Chaque Grande Puissance Cosmique a un YANTRA caractéristique. Afin de réaliser une liaison subtile très intime avec une Puissance Cosmique, les formes géométriques essentielles par lesquelles ces puissances peuvent être contactées ont été révélées aux sages clairvoyants.

Grâce à un travail constant avec un YANTRA (concentration ou méditation), des divers pouvoirs paranormaux – SIDDHI-s – peuvent survenir graduellement, correspondants aux diverses caractéristiques de la Puissance Cosmique en question.

La concentration visuelle sur un YANTRA développe la force de concentration mentale et permet de vaincre graduellement tous les maux qui résultent des désirs négatifs, de la colère ou d’autres défauts. Un YANTRA peut être utilisé comme un véritable “porte-bonheur” sur une distance de 15 m autour de lui. De même, dans certaines situations où le yantra n’est pas à notre portée, nous pouvons l’évoquer mentalement (SHAMBHAVI MUDRA) en le visualisant devant notre œil intérieur. Les informations essentielles concernant un YANTRA doivent être gardées strictement secretes. Il est possible de ne communiquer aux non initiés que les effets que l’on obtient.

 


Mandala

Le mandala est un très puissant “instrument” utilisé surtout dans le bouddhisme et le tantrisme, afin d’accélérer la transformation intérieure et d’avoir un accès direct à la connaissance spirituelle, cette connaissance d’ensemble – dans l’espace et dans le temps et aussi au-delà d’eux.

Une définition parfaite du mandala est assez difficile à formuler. Nous expliquerons cette notion par une analogie. Supposons que nous sommes des philosophes – donc nous cherchons la connaissance, la sagesse et la Vérité par l’intermédiaire des concepts et des idées – et nous avons trouvé un “système parfait et complet” pour nous aider à comprendre tout ce qui existe et tout ce qui se passe dans ce monde et au-delà de lui. Supposons que nous voulions maintenant représenter ce système dans une forme simplifiée (mais complète), facilement compréhensible: nous réaliserions alors un schéma afin de synthétiser les idées et les concepts, afin de mettre en évidence les corrélations entre eux. Analogiquement parlant, un mandala est un tel “schéma”.

C’est une représentation de l’Univers, dans son ensemble et des lois qui le gouvernent. C’est en même temps une cosmogramme: il représente l’Univers entier regardé comme un cycle temporel. Le mandala synthétise, dans une forme accessible du point de vue visuel, un système complet de connaissances spirituelles sur le monde et les lois divines de la création, sur son maintien et sur sa dissolution.

Par une autre analogie, nous pouvons décrire le mandala comme étant une sorte de “carte” complète du Macrocosme visible et invisible, sauf que la “géographie” de cette carte n’est pas physique. Elle se réfère à tout ce qui existe, y compris tous les mondes et les plans de conscience.

Nous pouvons dire, pour l’instant, qu’un mandala est une représentation symbolique, analogique de l’Univers et qu’elle est utilisée en tant qu’instrument afin d’avoir accès à un certain niveau de connaissance, de nature à nous permettre de réaliser effectivement, dans notre être, la vérité et les lois qu’il synthétise. Mais en même temps, le mandala est plus que cela. Il permet l’accès, au-delà des formes et des manifestations, à la Réalité Ultime, Suprême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.