Swadhistana Chakra

SWADHISTANA CHAKRA

Les reins, les testicules chez l’homme, la glande de la prostate, la glande Cowper, les ovaires chez les femmes, les glandes de Bartholin, la glande de Skene – sont toutes contrôlées et capables d’agir par le centre de force ou le foyer VARUNA GRANTHI.

Les plus délicates glandes lymphatiques, qui produisent des anticorps prophylactiques, sont aussi subordonnées à VARUNA GRANTHI. Le monde entier est né de APAS TATTVA, l’eau primordiale. De même, la semence ou le spermatozoïde produit par les sécrétions internes spécifiques à ce VARUNA GRANTHI maintient la série ininterrompue de tous les êtres vivants par procréation.

 

 

SWADHISTANA CHAKRA ou VARUNA GRANTHI

 

Les différents constituants du corps – comme les nerfs, certains tissus, les cellules, la chair, les os et la moelle épinière tirent une partie de leurs éléments nécessaires de la semence, ou du fluide vital, procréateur, qui est, dans une certaine mesure, lié aussi à ce Swadhisthana Chakra.

 

Les personnes qui présentent une énergisation et une dynamisation prédominante du VARUNA GRANTHI sont spontanément séduisantes et appréciées dans leur relation avec les personnes du sexe opposé. Elles plaisent à toutes les personnes du sexe opposé, spécialement grâce à leur force d’attraction amoureuse, ainsi que par les mots agréables et les manières merveilleuses qu’elles manifestent naturellement. Elles réussissent avec une facilité miraculeuse dans tout ce qu’elles projettent de faire et leurs désirs s’accomplissent avec une rapidité étonnante; elles gagnent presque sans effort leur célébrité, en créant des courants d’opinion dans la société moderne. Ces personnes – hommes ou femmes – sont très sensuelles, dotées d’une vitalité sexuelle et d’une santé excellentes. Elles montrent une remarquable agilité dans le maintien du calme et de l’harmonie dans leur couple.

 

 Pendant que le premier CHAKRA concernait  la survie individuelle et l’autoconservation,  au deuxième niveau il s’agit de l’orientation des énergies vers la survie par perpétuation de l’espèce. L’énergie de ce centre de force (CHAKRA) est la cause d’un certain genre de créativité et fantaisie qui opère déjà au niveau biologique grossier.

 

Dans le cas du dérèglement ou de la perturbation de cette glande, du à la faible énergisation ou la perversion de l’activité du centre de force, les personnes – hommes ou femmes – deviennent très égoïstes, envieuses, légèrement irritables, capricieuses, despotiques, caustiques, orgueilleuses, inclinées vers la dégradation et l’abus par des expériences sexuelles chaotiques et sans sélection, acceptées avec des personnes bien inférieures à leur niveau. Dans de telles situations, il résulte un rapide affaiblissement et un vieillissement prématuré et le trait dominant d’une telle personne est le dégoût de vivre et l’étiolement. Un être ayant ses énergies centrées à ce niveau (SWADHISTHANA CHAKRA), va constamment être préoccupé par les plaisirs sensuels,  cherchant le plus souvent les plaisirs érotiques et sexuels. Il cherche le plus souvent à voir un être de sexe opposé en tant que potentiel objet sexuel. La psychanalyse de FREUD focalise son optique sur des êtres étant ancrés dans la sphère de force de ce centre de force de la sexualité.

 

Au niveau global, la société vit la prédominance des manifestations spécifiques au centre de force SWADHISTHANA CHAKRA. Les effets de cette dominance se ressentent malheureusement d’une manière disharmonieuse par l’exacerbation de la sexualité et sa perversion. La manière souvent dégradante de manifestation dans le plan sexuel des membres de la société a mené à une baisse importante du niveau global de conscience, la déviation de la ligne spirituelle.

 

Synthèse Swadhisthana :  Ce çakra est localisé à la base des organes génitauxà l’intérieur du nadi Sushumna. Il possède six pétales vermillons portant les lettres Ba, Bha, Ma, Ya, Ra, La. Il représente l’élément eau, son bija mantra est « Vam Dans le mandala, il a la forme d’un nénuphar à huit pétales blancs comme neige, accompagné d’une demi-lune, et prend la forme de Varuna, déité présidant aux eaux, qui est de couleur blanche et est montée sur le makara, animal mythique ressemblant à un crocodile. La divinité assignée à ce çakra est Vishnou : il est vu sous la forme d’un adolescent à quatre bras, avec un corps bleu et portant le Srivatsa et le Kaustubha ; il tient dans ses mains la conque, le disque, la massue et le lotus ; il chevauche l’oiseau Garuda. Sa Shakti est Rakini : elle est assise sur un lotus rouge et porte la pique, le lotus, le damaru et le ciseau ; elle est de cou­leur bleue et d’aspect furieux ; ses trois yeux sont rou­ges de colère et une narine saigne abondamment.

 

Ce çakra régit le sens du goût, la langue comme organe de perception et les organes sexuelles comme organe d’action. La couleur qui lui est associée est le gris clair.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.