L’éveil à la lumière divine

L’éveil à la lumière divine
Il existe des êtres humains qui, dans certaines conditions, s’éveillent subitement, autrement dit, spontanément, à l’illumination spirituelle, parfois même sans aucune préparation, par la seule grâce mystérieuse de Dieu. Mais, dans la vision des yogis, il faut un effort plus ou moins prolongé pour revenir aux sources du Soi Immortel (ATMAN) qui, en réalité, est l’ “étincelle” éternelle de DIEU le PÈRE qui existe dans chaque être humain. Voilà dans ce sens quelques témoignages, anciens ou plus récents:Le sage et illuminé indien KRISHNAMURTI avait pour habitude de consigner chaque jour, en détail, de telles expériences mystérieuses dans son journal intime: “Au moment où je me suis réveillé ce matin, j’ai soudainement eu une perception instantanée, qui s’est révélée sous la forme d’une vision extatique qui semblait sans fin. Elle n’avait pour moi ni origine, ni direction, mais sembler embrasser simultanément et en totalité toutes les visions, tous les êtres et toutes les choses, dans la même mesure. Ce que je vivais dépassait en immensité les fleuves, les collines, les montagnes, la terre, l’horizon et toutes les créatures. Cette «vision» profondément étonnante était traversée par une lumière mirifique et pénétrante et par une vibration dont la rapidité était pour moi incroyable. Mon cerveau, comblé, semblait ne plus pouvoir suivre ce qui se passait, et le mental dilaté dans une béatifique immensité n’était plus capable d’une autre perception. Tout était devenu pour moi une lumière diaphane et pure que mon être vivait comme un état océanique de sérénité irrésistible.”

Dans sa fameuse « Autobiographie », le grand yogi PARAMAHANSA YOGANANDA décrit lui aussi l’expérience de la lumière divine, qui, dans son cas, a été accompagnée par un intense état de reconnaissance. Voilà son récit: “Seigneur Dieu, avais-je prié alors comblé par cette grâce, suis-je mort ou bien suis-je encore vivant ? Un troublant jeu de lumières diaphanes est alors apparu devant mon regard étonné. Une vibration ressemblant à un murmure doux s’est transformé alors en mots: «Qu’est-ce que la vie et la mort ont à faire avec la lumière éternelle? Je t’ai créé à l’image de Ma Clarté. La relativité de la vie et de la mort appartiennent au rêve, à l’illusion de ce monde…»”

Nous pouvons également citer comme profondément significative la révélation de Saint PAUL sur le chemin de Damas: “J’allais vers Damas et tout d’un coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’a entouré de toute sa brillance aveuglante. Alors je suis tombé au sol, comblé de surprise, et j’ai entendu une voix qui me disait: «C’est moi, Paul, pourquoi Me persécutes- tu ?» J’ai répondu: «Qui est Tu, Seigneur?» La voix mystérieuse m’avait répondu: «Jésus de Nazareth, que tu persécutes». Ceux qui étaient alors à côté de moi ont également vu la lumière qui m’entourait, mais aucun d’entre-eux n’a entendu la voix qui me parlait… Et comme je n’y voyais plus du tout à cause de la brillance éblouissante, je suis arrivé à Damas guidé par mes compagnons.” Les trois jours qui ont suivi cet événement, Paul est resté dans cet état, sans voir, sans manger et sans boire.

Plus récemment, un moine bénédictin, nommé Henry le Saux, après avoir effectué un long voyage en Inde, où il s’est familiarisé de façon pratique à la tradition yogie authentique, qu’il a dénommée un peu plus tard, après avoir acquis un haut niveau spirituel pratique, la pratique du YOGA SWAMI ABHISHIKTANANDA – a ainsi décrit l’état de transe d’illumination divine dans son journal: “… Pendant ces moments je vivais ce que je pourrais nommer l’éternité et je ne savais presque rien de moi, de ce monde, car tout autour de moi est devenu Dieu qui m’embrassait. Comblé par cet état, je peux dire que je ne connaissais plus que cette lumière brillante étrange, sans rayon, sans profil et sans forme sur laquelle l’œil puisse se reposer et pour qu’elle puisse être mesurée… Là tout était une paradisiaque lumière, devant, derrière, en haut, en bas, et je peux ajouter qu’elle apparaissait comme une mer de glace sans limites…”

lotus-flower-3d-hd-wallpapers
Un jour, en 1973, son état d’illumination spirituelle s’est manifesté d’une façon si puissante que Henry le Saux ne pouvait plus supporter son intensité comblante, ni physiquement, ni psychiquement. Après un tel moment, il a écrit: “Dieu est tellement une intense et comblante lumière que je ne peux rester inchangé devant Lui. Pendant ces moments on semble disparaître absorbé dans la Source Suprême”. Le 15 août 1973, il a écrit: “J’ai découvert extasié… le Graal ! Il n’est ni loin, ni proche, il est réalité au-delà de toutes les lieux… il est le vol vers les divines hauteurs, l’éveil total… et la recherche s’arrête lorsqu’on le trouve.”De tels exemples sont nombreux et nous pourrions en citer encore davantage ; ils se retrouvent non seulement parmi les témoignages religieux ou yogis, mais aussi dans les descriptions de certaines personnes qui se sont illuminées spontanément, seulement par la grâce mystérieuse de DIEU, sans avoir aucune formation mystique, yogie ou religieuse.

De quoi s’agit-il?

Quelques-uns de ceux qui enseignent le yoga se sont occupés de temps en temps d’amasser de tels témoignages de la part des pratiquants du yoga de nos cours et certains d’entre-eux ont effectué une analyse attentive de ces récits, en envisageant toujours le même objectif essentiel : le fait de mettre en évidence le plus clairement possible l’aspect général et universel de cette “expérience” et en même temps ils ont cherché à montrer que ce vécu énigmatique permet l’unification de la Tradition Millénaire et de la Sagesse du Yoga avec la Science. En effet, à une analyse attentive et lucide, nous réalisons assez facilement que cette expérience fondamentale (l’ILLUMINATION SPIRITUELLE) constitue l’objectif essentiel de toute voie spirituelle traditionnelle. Toute la Tradition de la sagesse est fondée sur cet état d’Éveil divin, sporadique chez certains ou permanent chez d’autres qui ont atteint la réalisation totale du point de vue spirituel.

L’illumination spirituelle est une expérience divine essentielle qui, avec les révélations amples et sublimes qu’elle apporte, fonde presque tous les textes spirituels essentiels qui sont à la base des différentes traditions de la sagesse planétaire.

À côté de cette connaissance immédiate (directe) et “intérieure” de la nature du réel, décrite par la Tradition de la sagesse, au XX° siècle s’est développé avec un élan considérable un autre type d’abord : la Science, basée le plus souvent sur des observations et des expériences, qui ont en général été effectuées sur les cinq sens et sur la logique formelle. Arrivés à un moment donné aux frontières du possible, les chercheurs ont commencé à se poser des questions essentielles ; plus que jamais, ils sont aujourd’hui stimulés par la peur provoquée par la dissociation entre la connaissance et l’amour, entre les applications pas toujours bénéfiques de leurs découverts et l’éthique, dissociation qui risque bientôt, si on n’entreprend rien, de conduire à une catastrophe. C’est pour cela qu’ils se retournent vers la Tradition millénaire, là où la Sagesse et l’Amour sont indissociables. C’est d’ailleurs son message essentiel ; cette contribution unique justifierait à elle seule tout l’effort de réunir la Science avec la Tradition yogie millénaire de la sagesse.

L’abord scientifique

Cette réunification se heurte souvent à un grand obstacle : la Science, pour le moment, n’accepte la Tradition millénaire de la sagesse qu’à condition de vérifier par ses critères spécifiques toute la valeur de l’illumination spirituelle, qui réside à la base de cette dernière (la Tradition de la sagesse). Certains se précipiteront pour dire : tant pis pour la Science ! Mais c’est une attitude destructive, et ceux qui l’adoptent oublient qu’à l’heure actuelle, toute notre civilisation est pratiquement dominée par la Science et par la technologie. Si par le contrôle scientifique des états d’illumination spirituelle on peut confirmer leur validité, ensuite la Science pourra toujours s’inspirer de la Tradition millénaire de la sagesse pour vite corriger ses erreurs fondamentales. Une autre conséquence naturelle sera que de nombreuses personnes, très sceptiques à l’heure actuelle, pourront poursuivre SANS HÉSITER une voie spirituelle traditionnelle.

Nous savons qu’à l’heure actuelle ont été réunies suffisamment de données pour au moins démontrer qu’une telle recherche fondamentale pour l’humanité peut être réalisée. Plus encore, nous pouvons dire que, par la pratique systématique et correcte des techniques millénaires du yoga, cette recherche, qui est réalisée dans l’univers intérieur ou le MICROCOSME de l’ÊTRE HUMAIN a déjà commencé.

e97b13887005d91d586f3e0ffbcb607a
Voyons maintenant comment se présentent les choses quant à l’illumination spirituelle. Pleins d’espoirs, dans l’attente d’une telle évolution, nous nous proposons d’analyser l’état de fait présent quant au sujet de notre analyse.Dans la deuxième partie de cette étude nous chercherons à définir autant que possible ce qu’est en réalité un être humain illuminé du point de vue spirituel et comment il peut être reconnu.

Dans la troisième partie de cette étude, nous allons examiner les différents aspects du diagnostic quant au trans-personnel et ainsi nous verrons comment on peut comprendre ce qui est vraiment trans-personnel à travers l’analyse des témoignages des êtres humains illuminés du point de vue spirituel.

Dans la quatrième partie de cette étude nous examinerons les conditions dans lesquelles pourront finalement se rencontrer la Science et la Tradition millénaire de la sagesse, et cela nous permettra aussi une analyse critique liée à la possibilité de la trans-disciplinarité du phénomène de l’illumination spirituelle.

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /customers/7/1/1/yoga-integral.fr/httpd.www/wp-includes/formatting.php on line 4798

Les commentaires sont clos.