L’Ennéagramme et le couple amoureux III

alt Mieux comprendre les enjeux du couple grâce à l’Ennéagramme (suite)

T : Donc ces aspects inférieurs seraient comme un tremplin qui nous permettrait d’évoluer?…et qu’est-ce que l’Ennéagramme propose justement pour faire face à ces situations et pour transformer ces moments de stress en une opportunité d’évolution ?

S : Chaque typologie présente un poison qui représente une des possibles manifestations de l’ego par excellence. A chaque typologie apparaît en prédominance un poison ; et c’est là qu’intervient la dimension alchimique de l’Ennéagramme, car le but de cette science est de transformer ou sublimer ce poison en nectar divin, c’est à dire en l’aspect polaire opposé qui est toujours de nature Divine. C’est cette transformation à la verticale du poison en nectar qui représente le chemin, « la Voie Royale» de prédilection d’une part et d’autre part, le travail le plus difficile pour chaque typologie.  Un aphorisme Tantrique dit que  « certains tombent à terre, alors que c’est à l’aide justement de la terre que les plus forts se relèvent ». C’est exactement dans ce contexte que le poison et les difficultés de vie rencontrées à cause de ce poison représentent un malheur pour certains et en même temps un tremplin et une occasion unique pour les plus forts, en vue de la transcendance du dit poison, de la Victoire sur ce poison, poison derrière lequel se trouve bien sûr l’ego

T : Et le simple fait de connaître et d’identifier ce poison  nous aide à le transcender, ou bien existe-t-il d’autres techniques par la suite qui nous permettent de sublimer ce poison ? Par exemple la pratique du yoga ?
S : La prise de conscience concernant l’existence de cet ego dans notre psychisme nous assure d’avoir parcouru déjà la moitié du chemin, d’avoir fait la moitié du travail. Le reste c’est de la « transpiration » – du travail dur au départ pour se raffiner petit à petit au fur et à mesure de notre avancement et du développement de notre conscience. Toutes les techniques de yoga et spécialement celles de sublimation vont justement nous permettre de sublimer notre “poison quotidien” et « typologique », si je puis dire, en nectar Divin d’immortalité !C’est en réalité notre propre égo que l’on va sublimer. C’est de cette façon que nous apprendront à  « s’abandonner », à « lâcher » son ego, à se détacher de son ego.

altT : C’est là aussi que l’on voit que tous ces enseignements sont complémentaires.
S : Exact ; et c’est pour cela qu’ils sont tous dispensés dans notre école ! (Rires)

T : Vous avez parlé de l’éveil de l’âme et d’après vos propos, l’Ennéagramme serait bien un moyen d’y accéder. Pour vous quelle est l’importance de l’éveil de l’âme au sein d’une relation de couple ?
S : L’éveil de l’âme est justement le but de l’Ennéagramme et en même temps le but de la relation de couple, même si nous ne le savons pas au tout début. A savoir, mettre de côté l’égo, non pas en le ligotant, mais en le transformant, en partant de ses aspects limités pour accéder à l’âme. L’Ennéagramme est comme un chemin ayant un bout dans l’ego et l’autre bout dans l’Âme. Elle représente le voyage insoupçonné qui à l’ego comme point de départ et l’Âme comme arrivée. Et ce qui est incroyablement beau c’est que chacun suivra un chemin unique par ce qu’en Eternité il n’y aura jamais deux êtres ayant parcouru le même chemin, la même Voie. Notre propre typologie sera toujours notre Voie (par excellence) pour accéder à l’âme. Qu’on connaisse ou non sa propre typologie, qu’on ait entendu ou non parler de l’Ennéagramme, on sera toujours sur ce chemin de la transformation de notre propre poison en nectar. Dans un couple, l’amour est en premier lieu un ingrédient essentiel qui nous permet d’accéder à la transcendance de l’égo ; un tremplin extraordinaire. L’amour implique déjà qu’on révèle partiellement notre âme car sinon on ne pourrait pas aimer. L’amour implique le renoncement à l’ego, l’ amour nous permet de sacrifier notre égo pour se rapprocher de l’autre et lui offrir du bonheur. Ceci représente un très bon point de départ pour l’étude et la pratique des enseignements de l’Ennéagramme en vue de l’éveil de l’âme, et un cadre très propice. Et comme l’appétit vient en mageant…

T : Est-ce que pour vous l’éveil de l’âme dans un couple est une condition de l’authenticité ?
S : De mon point de vue, un couple authentique est avant tout un couple qui dure, car il n’y a pas de transformation possible si la relation ne s’étend pas dans le temps ; et si l’on change de partenaire dès l’apparition du premier obstacle, notre Voie s’arrête avant d’avoir commencé à l’arpenter. Notre voyage se serait arrêté avant d’avoir fait le premier pas. Toute transformation a besoin du facteur temps au commencement et sur 90% de la durée de notre apprentissage.

altT : Est-ce que l’éveil de l’âme est une condition du bonheur en couple ?
S : Ca c’est évident. Si un couple n’était que des égos qui s’affrontent, on ne pourrait pas parler de bonheur. Par contre lorsque ce sont les deux aspects représentés par « animus » (l’homme intérieur) et « anima » (la femme intérieure) qui se rejoignent en fusionnant et qui forment un tout en réussissant l’Alchimie des Contraires et ensuite la révélation de plus en plus complète de l’Âme, là c’est le vrai bonheur ! C’est la reconnaissance et l’attraction de la complémentarité et ensuite la fusion avec notre moitié tant recherchée. Donc plus on se situe vers les aspects élevés de l’âme dans la relation de couple, et en rapport avec notre typologie, plus on peut parler d’un couple réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.