L’Ennéagramme et le couple amoureux II

altMieux comprendre les enjeux du couple grâce à l’Ennéagramme (suite)

T : On peut donc dire que l’Ennéagramme dans le couple nous permet d’accepter l’autre, à part entière et de  faire en sorte que ces deux points de vue puissent cohabiter, voire s’enrichir l’un l’autre?

S : Absolument. Mis à part le fait que parfois nous ne sommes pas obligatoirement égaux dans notre analyse des choses ou phénomènes, car il se peut que l’un ou l’autre manque plus ou moins de discernement. Mais en effet, l’idéal serait que les deux points de vue se valent, et résultent d’une analyse lucide. Mais malgré tout, l’addition des deux points de vue est infiniment supérieure à un seul point de vue. L’espace (le 3D) est de toutes les façons supérieur au plan le (2D). C’est comme si on rajoutait une dimension

T : Avez vous pu observer des progrès au sein des couples qui ont été initiés à l’Ennéagramme, ou avez vous recueilli des témoignages de personnes qui ont connu une amélioration de leur relation de couple Grâce à la connaissance de l’Ennéagramme?
S : Il y a de nombreuses personnes qui ont témoigné qu’elles ont pu, du moins partiellement ou temporairement comprendre le comportement de l’autre grâce à la connaissance ou mieux encore à l’application de l’Ennéagramme. En appliquant la connaissance de l’Ennéagramme, ces personnes ont pu comprendre , de façon surprenante pourquoi l’autre réagissait d’une manière totalement différente de la leur, voire incompréhensible pour eux. En outre, en comprenant la dynamique qui s’installe à l’intérieur de l’Ennéagramme, ils ont pu accepter l’autre  et même s’enrichir eux même grâce a cette acceptation du point de vue de l’autre. Car on ne peut se transformer et s’enrichir que par l’intermédiaire, que par l’acceptation, par l’intégration et non par le rejet. Également, en « conquérant », en assimilant en soi même la typologie de l’autre on peut l’aider à évoluer vers les aspects élevés de celle ci.

altT : est-ce que vous avez  été témoin de conflits qui ont pu se résoudre à l’aide de l’Ennéagramme au sein d’un couple?
S : Régler des conflits, oui certainement. Mais dire qu’absolument toutes les tensions qui peuvent apparaître dans un couple, ont disparu, pas forcément tout de suite! Pourquoi?  Parce que pour régler tous les conflits, il faut déjà avoir éveillé l’âme de manière durable. Les conflits apparaissent lorsque l’égo se manifeste. En général, on peut régler un certain conflit, mais tant qu’on est pas encore ancré totalement dans les aspects supérieurs de notre typologie, ce même problème peut réapparaître deux mois ou deux ans plus tard sous une autre forme. Evidemment, il sera alors plus simple a résoudre si on a de la mémoire et qu’on est conscient en se rappellant ce qui c’est passé auparavant. Par contre avec le temps et avec la pratique, l’Ennéagramme nous permettra de déceler plus rapidement les solutions à ces tensions, et quelquefois de façon instantanée!

T : Et en général, de quel type sont les solutions ? Un dialogue entre les deux, la comprehension… ?
S :Bien sûr, le dialogue aide à la compréhension. Et c’est avant tout une question d’acceptation de l’autre. Et il est aussi important de comprendre que les tensions sont parfois nécessaires à la prise de conscience. D’ailleurs, les grand maîtres de l’Ennéagramme ont toujours “titillé” leurs disciples  sur leurs points faibles, leurs tensions, pour que  puissent apparaître au grand jour les aspects inférieurs de la typologie (que nous cachons secrètement au regard altdes autres sous nos « masques », et par cette confrontation, leur permettre de transcender leur typologie, en abandonnant leur ego, qui se cache toujours derrière les différents « masques » – ce qu’on veut bien faire croire que nous sommes. De même, dans la vie d’un couple les moments de tension représentent l’occasion pour chacun de transcender les aspects de sa typologie et ses limitations. Un autre aspect important est que dans le couple, on peut assimiler aussi les qualités de la typologie de notre bien aimé(e). Mais la méthode miraculeuse, la méthode « passe partout », la clé suprême est et reste toujours l’abandon de l’ego et de ses mécanismes réactionnels. Car l’ego est toujours une expression mécanique, robotisée, instinctuelle et qui manque d’intelligence supérieure à une analyse attentive. Dans le feu de l’action, notre réaction instinctuelle est mécanique, sans réflexion, automatique on pourrait dire, alors qu’à une réflexion calme, posée et ultérieure, loin du « feu de l’action », nos choix réactionnels seront assurément et définitivement différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.