Le miracle de Vasta

Située dans la région de Vasta en Grèce, l’église Sainte-Théodora est l’unedes plusbelles et des pluscélèbres dans le monde : ce qui la rend unique, c’est que plusieurs arbresgéants ont miraculeusement poussé de ses murssans les abîmerdu tout.

Sainte Théodora, à la mémoire de laquelle a été construite cette église, a vécu au XIe siècle, à l’époque byzantine.Lorsque la région où elle vivait fut assailliepar des bandits, la jeune femmese déguisa ensoldat etrejoignitles rangs des combattants pour défendre le village. La sainte ne survécut pas à labataille, maisavantson dernier souffle, elle aurait murmuréces mots : « Quemon corps devienne une église, que mon sang devienne une rivière et que mes cheveuxdeviennentune forêt ». Les habitants de Vasta, émus par son héroïsme et affligés desa perte, construisirent une égliseen pierre sur le lieu même de la bataille dans laquelle elle avait perdu la vie. La légende raconte qu’une rivière dela régiona changé son cours pour venir coulersous les fondations mêmes du bâtiment construit en mémoire de la sainte. Ensuite, des arbres ont commencé à pousser du toit de l’église, mais sans que leur racinesne se voient ni à l’intérieur del’église, ni sous le plafond,ni sur les mursextérieurs du bâtiment. Actuellement, ces arbres ontdéjà plusieurs centainesd’années, maisleurs racinessont toujours invisibles. Au total, 17 arbresénormes ont poussé sur le toit de l’église.La plupartd’entre euxmesurent plus de 10 mètres de haut, certains font plus d’un mètrede diamètre et pèsentplus d’une tonne.

Bien quele toitde l’église fasse seulement quelques centimètres d’épaisseur et ne présente pasde renfortspécial, il résiste comme par miracle.Les scientifiquesqui ont étudiéce casadmettent qu’il leur estimpossible d’expliquer commentces arbres poussentsur un toitsi mincesans que l’église ne s’effondre.Sainte-Théodora de Vasta est rapidement devenuecélèbreet vénérée par leschrétiens de la région. Les miraclesn’ont pas tardéà apparaître etnombreux sont ceux qui ont trouvé du réconfort auprès de la tombe de sainte Théodora. L’Église orthodoxe grecquel’a canonisée etlespèlerinages à Vasta sontde plus en plus nombreux.

theodora3

L’avis des scientifiques sur le miracle de Vasta

En 2003, lors du quatrièmeSymposium d’Archéométrieen Grècea été présenté un rapportgéophysique à propos de l’église de Vasta. Des chercheurs del’Université de Patrasen Grèce se sont déplacés tout spécialement pour étudierle miracle. À savoir, l’église se trouve sous le patronage de l’archidiocèseet sous la protectiondu Ministèrede la Culture,étantconsidéré comme un monumentbyzantind’importance nationale.

Le miracle de l’église de Vasta peut être vu à l’œilnu :les racines des 17 arbresénormesne se voient d’aucun côté.Le toit a seulementquelques centimètres d’épaisseur, les murs sont en pierre, sansfissures ni trous. Les racinesne se voient ni à l’intérieur ni à l’extérieur.Lepetit bâtimentest donc soumis à une pression immense.

Avec le temps, l’église a dû subir quelques travaux mineursde restauration rendus nécessairessurtout par les nombreux curieux qui ont essayé decomprendre le mystère. Un test basé sur des ultrasons a également été réalisé. Les mursont été analysésmorceau par morceau.Ainsi, il a été possible d’observer commentles racines des arbres « circulent » à travers lesminuscules espaces libres entre les pierres des murs et jusqu’au sol. La petite égliseest devenueun« corps vivant ». Les archéologuesadmettentqu’il s’agir là d’une merveille uniqueau monde. Iln’y a pas encore d’explication scientifiquesur le fait queles racines des arbressuivent exactementles écarts entre lespierres pourpousser dans les murssans les endommager en aucune façon, et que l’égliseetson toitsont restés absolument intacts.

theodora5

Les affirmations de quelques spécialistes

ConstantineLoukas, géologue : « Du point de vue géologique, il n’y a pas d’explication. C’est un miraclepermanent. »(1987)


GheorgheRaptis, garde forestier : « Le phénomène se situe au-delà detoute explication humaine, logique, naturelle et scientifique. » (1992)


ElefterieBeligiannis, ingénieur : « Étant donné la puissance des vents qui soufflent par ici et qui sont capables de déraciner des arbres, nous ne pouvons absolument pas comprendre la force avec laquelle ces 17 arbres prennent appui sur le toit. » (1986)

ElenaStavrogiannis, architecte : « Ce phénomène reste inexpliqué scientifiquement. Le poids des arbreset la force des ventsauraient dûdémolir cette église depuis longtemps compte tenu de sonâge, de sa position et de la fragilité de sa construction. Maiselle tient debout depuis des sièclessans dommagesgraves. » (1993)

AnastaseTinka, théologien, archéologue, historien : « La croissance et l’existencedes arbressurle toitde l’église Sainte-Théodora étonnent etdépassent toute explication rationnelle. Cela montrequelque chose de rare : l’intervention de Dieupour Sa créationà travers lemiracle. »

Makrigiannis, géologue : « Dix-sept géants qui s’appuient sur rien. Ces immenses arbres ne sont enracinés dansrien ou, plus précisément, ils ne sont enracinés que dans les quelques centimètresd’épaisseur du toit ! Mais c’est à l’intérieur que nous attend la plus grande surprise. Pas une racine, même la plus petite, ne sort des vieux murs del’église. Pas une fissure !Quand le vent souffleà travers l’un des arbres immenses de l’église, ses racines forment des leviers si puissants quele petit bâtiment devraits’effondrer. En tant que géologue, je sais très bien queles murs auraient dû s’écrouler, même sous l’action d’un seul arbre, et pourtant ils sont dix-sept. » (1993)

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /customers/7/1/1/yoga-integral.fr/httpd.www/wp-includes/formatting.php on line 4798

Les commentaires sont clos.