La génétique et le TANTRA – les secrets des neurohormones et le bonheur en couple (13)

Le plus grand bonheur ? Rendre l’autre heureux

     La solution pour éveiller en soi l’amour sacralisé et pour s’engager dans une relation de couple de type tantrique est contenue toute entière dans l’idée suivante qui est comme une somme de tous les secrets : „Le plus grand bonheur du pratiquant tantrique est de rendre l’être aimé heureux”.

     Cette simple intention suffit à activer Anahata Chakra, ce qui spiritualise aussitôt la relation de couple. Il s’agit d’une attitude faite d’altruisme et de dévouement. Et quand une action simple, comme celle de la préparation de la nourriture pour l’être aimé, devient un geste plein de romantisme et de don de soi, parce que cela rendra notre bien-aimé heureux, cette action s’élève au-dessus de l’attitude de type Muladhara Chakra : « Alors, mon chéri, qu’est-ce que qu’on mange ce soir ? ». Cette attitude intérieure différente est la solution quotidienne parfaite pour transformer tout ce que nous voulons faire ensemble en activités sacrées et spirituelles.

 

     Un autre exemple, une promenade dans le parc peut être un acte vain et inutile,- une perte de temps à deux -, dans ce cas, c’est que nous sommes au niveau de Swadistana Chakra. Mais les deux amoureux peuvent aussi choisir de transfigurer la nature, de se transfigurer réciproquement, ou bien ils peuvent en profiter pour partager des moments magiques de synchronicité et d’éveil de l’âme en rapport avec la nature, ce qui leur permet de s’élever au moins jusqu’au niveau d’Anahata Chakra, voire même au-dessus.

 7b3ebc080eeaaa56a003c42d566ad15a

     Même les petits gestes apparemment insignifiants donnent une orientation à nos actions selon comment nous les considérons et selon le type d’énergie que nous y investissons. Il nous est donc possible de tout transformer. Même ce qui paraissait auparavant ordinaire et commun peut finalement devenir le point de départ d’une métamorphose alchimique en appliquant ce principe tantrique fondamental qui dit que certains tombent à cause des énergies de la terre (les énergies brutes qui correspondent aux trois premiers centres de force), tandis que d’autres s’élèvent justement par elles.

 

« Toute la joie du monde est apparue et continue d’apparaître lorsqu’est souhaité le bonheur pour les autres. Toutes les souffrances du monde sont apparues et continuent d’apparaître quand est désiré le plaisir pour soi-même. » (Shantideva – VIIIe siècle)

En résumé, pour la sacralisation de la relation de couple et le bonheur à long terme, il vaut la peine de suivre toutes les étapes d’une fusion érotique tantrique :

8d4a7ada3e56518ea3e971298a4dba28
• Préparation préalable (pour l’harmonisation du niveau de dopamine, particulièrement nécessaire aux hommes pour se sentir motivés, mais utile aussi aux femmes)
• Consécration (activation de Sahasrara principalement – donc de la glande pituitaire – ocytocine, phényléthylamine)
• Évocation du moment magique du début (Sahasrara, Ajna, Anahata – ocytocine, phényléthylamine)
• Transfiguration active (Ajna, Swadistana – phényléthylamine, et aussi testostérone, dopamine)
• Prélude plein de don de soi (Anahata, Swadistana – ocytocine, dopamine et testostérone pour une libido saine et enthousiaste)

 

• Jeu amoureux en diffusant l’énergie sur tous les centres de force (c’est la symphonie des hormones – en plus des quatre hormones présentées précédemment, un grand nombre d’autres agents interviennent permettant ainsi la régénération, le rajeunissement, l’embellissement, la transformation des attributs physiques comme la finesse de la peau, la brillance des yeux, le renforcement du système immunitaire et beaucoup d’autres choses, trop nombreuses pour être citées ici). La sublimation harmonieuse sur tous les centres de force contrebalancent l’éventuelle perte naturelle de dopamine : à la fin de l’acte érotique avec continence parfaite, le sevrage d’une baisse soudaine de dopamine sur fond d’un manque d’autres hormones dans le système n’est pas ressenti. Au contraire, il y aura d’énormes quantités d’endorphines, de sérotonine, de phényléthylamine et même d’ocytocine qui seront produites – ainsi nous ne subirons pas les désagréments habituels.

La condition essentielle reste la véritable sublimation sur tous les centres, et pas seulement l’activation des trois premiers.

 dd0cb772b80227be9607421c40785851

• Postlude (Sahasrara, Ajna, Vishuddha, Anahata – ocytocine, sérotonine, endorphines)
• Effet d’avalanche (séparation temporaire pendant quelques heures et à une distance suffisante des deux amoureux – une autre pièce n’est pas une option sûre dans le cadre d’une relation à long terme)
• Sublimation infaillible menant à la cristallisation des énergies résultantes surtout sur les chakras supérieurs. Pour échapper au plan secret de la génétique de nous soumettre aux instincts, cette étape nécessaire est l’assurance de résultats.

 

En outre, grâce à la sublimation active sur Manipura Chakra qui dynamise les glandes surrénales, l’adrénaline est sécrétée et la production de dopamine et de testostérone est influencée (les deux hormones « calmées » par les orgasmes tantriques vécus à plusieurs reprises). Cette action régule naturellement la diminution de la dopamine par rétroaction biologique.

 

     En appliquant ces méthodes, nous harmoniserons donc rapidement et efficacement cette situation par la sublimation (en compensant la dopamine, l’hormone de la saturation sexuelle – la prolactine – ne sera plus produite). Et cette sublimation accompagnée du respect des lois de la polarité en couple va nous aider à nous sentir à nouveau irrésistiblement attiré par l’être aimé, motivé et enthousiaste de le revoir, le percevant encore et encore comme un être excitant et attrayant. Ainsi, nous éviterons la malédiction génétique et les effets déplorables dus à la prédominance de la prolactine (dépression, vertiges, confusion, obsession de prendre une autre « drogue » pour compenser l’état de vide, tendance à toujours chercher « quelque chose d’autre, je ne sais pas quoi, quelque chose de nouveau… ».

 

 aaa297532ea60fbd0780bbbdcd24f864

 

Et au-dessus de tout – l’amour véritable, actif et altruiste

      L’amour vrai est ce qui mène à la transformation. Il permet de remplacer l’idée et la vision instinctuelle : « Quel est mon intérêt ici ? » par l’idée et l’attitude spirituelle  : « Que puis-je offrir ici ? ». Car, si nous voulons avoir une relation de couple heureuse pour toujours, et rester jeune et désirable, c’est à nous de changer radicalement de perspective  : en offrant de l’amour, de l’amitié, de la compréhension, de la tendresse, du réconfort, de l’estime, du respect, de la gentillesse et de l’affection, nous pouvons transcender nos instincts et, par conséquent, la programmation génétique, soi-disant implacable…

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /customers/7/1/1/yoga-integral.fr/httpd.www/wp-includes/formatting.php on line 4798

Les commentaires sont clos.