La génétique et le TANTRA – les secrets des neurohormones et le bonheur en couple (10)

Le couple sacralisé est le fruit d’un travail commun des deux amoureux

     Mais qu’appelle-t-on une relation spirituelle ? C’est une relation qui fait se manifester des énergies sur les centres de force supérieurs à ceux de l’instinct – Anahata chakra, Vishuddha Chakra, Ajna Chakra et Sahasrara Chakra. Dans un couple consacré à l’évolution spirituelle, les énergies que nous partageons avec l’être aimé doivent en effet se manifester sur ces niveaux. Mais que se passe-t-il le plus souvent dans un couple ? Quel est son niveau réel ? Nous en saurons davantage en observant quelles sont les activités partagées. La plupart des couples se maintiennent quelque part entre le confort de Muladhara Chakra (manger ensemble, vivre ensemble, faire du shopping ensemble, aménager la maison ensemble…) et le plaisir de Swadistana Chakra (faire l’amour pour le plaisir, avoir une vie sociale active et passer du temps avec les amis, rendre visite à la famille, être parfaitement intégrés socialement…).

     Peu de couples se mobilisent pour réaliser quelque chose de significatif à deux, comme une équipe en quelque sorte. Quand c’est le cas, le plus souvent c’est qu’ils travaillent dans la même entreprise ou qu’ils se lancent ensemble dans un projet professionnel ; il sont alors ensemble du matin au soir sur leur lieu de travail, et du soir au matin à la maison. Par conséquent ils risquent de ruiner leur attraction réciproque, leur polarisation. Malgré tout, le fait qu’ils mettent en action des énergies plus élevées en relation avec Manipura Chakra, le fait d’avoir un projet à soutenir avec persévérance, d’avoir une discipline commune, tout cela contribue à aider le couple à monter une marche.

 6aeb139e8511160870dcab1ce192e85d

     Mais un couple, c’est surtout deux êtres qui font l’amour, ce qui est beau et souhaitable, et là se trouve la clé du succès ou de l’échec. C’est la clé de l’échec lorsque, en faisant l’amour, les deux êtres ne vivent pas la sacralité, la transfiguration, la vision cosmique et la sublimation dont ils ont besoin pour monter au-dessus des premiers centres de force. Même s’ils totalisent des heures de pratique spirituelle individuelle (Tapas), s’ils n’ont pas cette attitude élevée au sein du couple – et particulièrement sur le plan érotique –, le couple est condamné car dans la relation, ce sont les énergies partagées qui comptent le plus, les actions réalisées ensemble jouant donc un rôle majeur. Le niveau des énergies qu’ils échangent est ce qui compte avant tout, non pas ce que chacun d’eux fait en particulier. La façon dont les deux amoureux construisent leur relation de couple, comment ils s’y investissent est l’un des plus grands secrets du bonheur et d’une relation à long terme.

 

      Un grand maître spirituel nous a répété sans relâche que la relation de couple doit être basée sur :
• l’amour mutuel (Anahata Chakra)
• la transfiguration (Ajna Chakra pour la visualisation, mais aussi Anahata Chakra car l’amour est nécessaire pour pouvoir reconnaître les qualités de l’autre et empathiser avec elles, et Swadistana Chakra puisqu’il faut aussi de la force créatrice, une imagination réalisatrice)
• le respect mutuel (Manipura Chakra)
• la continence parfaite comprenant la transmutation intégrale du potentiel créateur en énergie, suivie par la sublimation de cette énergie résultante vers les centres supérieurs (Anahata Chakra, Vishuddha Chakra, Ajna Chakra et Sahasrara Chakra).

 430a59933c8198559e0be6d2eede4468

     Lorsque ces choses sont faites avec persévérance et et en conscience, le couple transcende naturellement le niveau de l’instinct et se libère spontanément de la prétendue “malédiction génétique”. En revanche, si l’on ne fait rien, la situation sera régie de façon implacable par le jeu des hormones, comme il a été décrit précédemment.

Les commentaires sont clos.