La continence masculine – un nouvel abord (II)

https://www.yoga-integral.fr/wp-content/uploads/2013/03/yoga_male.jpgAu niveau conscient ou inconscient, si le désir d’accomplissement du plaisir grossier est prédominant, des impulsions nerveuses descendantes du niveau de la moelle thoraco-lombaire ou sacrée, autrement-dit des impulsions responsables de l’émission séminale seront émises lorsque la stimulation sera très intense. Ceci est la première phase de l’éjaculation. Mais s’il y a un état profond d’amour et de don de soi envers l’être aimé, ceci déterminera une orientation ascendante ferme des états et cette surcharge d’impulsions nerveuses des circuits inférieur et médian sera dirigée vers les structures cérébrales. C’est ainsi que du point de vue subtil se réalise la transmutation et la sublimation de potentiel créateur.


Les études physiologiques ont montré que les impulsions au niveau cérébral peuvent avoir à la fois un rôle inhibiteur et un rôle stimulant sur la décharge du potentiel créateur. Cela montre en fait qu’il est possible de choisir entre ces deux possibilités, qu’il est possible de choisir la façon d’utiliser ce potentiel. Lors de l’expérience vécue, ces deux possibilités sont les suivantes: 1. l’accomplissement d’un plaisir grossier, ce qui conduira au gaspillage du potentiel créateur. Du fait que la capacité à «remplir» le circuit inférieur et médian par des stimulis nerveux est limitée et, pour éviter de «brûler» les circuits, la commande d’éliminer le potentiel contenu apparaît à un moment donné, ce qui provoque la décharge 2. la deuxième possibilité est de vivre des états supérieurs de bonheur, un accomplissement spirituel profond de l’être qui est soutenu du point de vue physiologique parce que le circuit supérieur peut intégrer n’importe quelle «quantité» d’impulsions nerveuses dans les structures subtiles élevées de l’être quand il y a cette orientation .
En observant les circuits nerveux desservant l’interaction amoureuse, nous nous rendons compte de la triple intégration qu’une fusion amoureuse doit impliquer. L’intégration complète des trois niveaux érotique, émotionnel et mental/ supramental est souhaitable pour un accomplissement plus profond dans la fusion amoureuse. Mais il est absolument nécessaire de pratiquer la continence.

https://www.yoga-integral.fr/wp-content/uploads/2013/03/01_boat_6763.jpgLa continence masculine – condition essentielle pour vivre l’orgasme prolongé
Des recherches expérimentales réalisées en plaçant quelques électrodes fines dans le cerveau ont montré que l’orgasme n’est pas généré par l’excitation directe du centre sexuel au niveau de la moelle épinière sacrée, mais par la stimulation de certaines régions du cerveau. Lorsque le psycho-physiologiste Jose Delgado a mené cette expérience sur des souris de laboratoire, il a été surpris par le résultat de l’expérience. Après la fixation de l’électrode dans la zone du cerveau responsable de l’orgasme et après avoir appris comment appuyer sur le bouton qui provoquait la décharge de petites impulsions dans l’électrode, la souris a appuyé… 6000 fois sur le bouton le même jour. Elle ne voulait plus manger ni dormir… et en a oublié ses autres activités. La conclusion de ces recherches est que l’orgasme apparaît physiologiquement dans le cerveau, et que la personne aimée déclenche la manifestation de l’énergie sexuelle qui monte et stimule la zone correspondante à l’orgasme dans le cerveau. Plus cette énergie monte sans être éliminée par une décharge, plus les états d’orgasme sont intenses et profonds. Comme le phénomène de décharge se produit plus souvent chez les hommes, la possibilité d’atteindre des états profonds d’orgasme et, implicitement, de bonheur extatique en est réduit.

Le tantrisme affirme que l’orgasme masculin apparaît sur le côté gauche du cerveau, considéré comme le cerveau masculin, alors que l’orgasme féminin se produit sur le côté droit du cerveau, considéré comme le cerveau féminin. Lorsque les vécus apparus dans les deux parties du cerveau s’unissent, l’orgasme total apparaît. Un esprit essentiellement analytique fait en sorte que le lien subtil entre les deux hémisphères se produise plus lentement. Par contre, une approche poétique et esthétique rendra l’expérience de la joie, du plaisir et de l’extase plus facile. Le TANTRA dit qu’une fois que nous comprenons ce mécanisme, il peut y avoir une meilleure compréhension des vécus érotiques.

https://www.yoga-integral.fr/wp-content/uploads/2013/03/01_linga_.jpgLa fusion amoureuse entre l’homme et la femme – un reflet du jeu divin entre la conscience et l’énergie
Du point de vue spirituel, l’interaction amoureuse entre l’homme et la femme reflète au niveau concret le jeu entre la conscience et l’énergie, entre Shiva et Shakti. Shiva, le principe masculin universel représente le Grand Esprit, l’Esprit Universel en effervescence et qui est présent dans la manifestation. En tant que principe universel, Shiva est directement lié à la fonction mentale et à l’Esprit Eternel. Pendant le jeu amoureux, l’homme est ou devrait être l’incarnation de Shiva – la conscience inconditionnée, infinie et pleine de béatitude. L’homme peut manifester Shiva au moment où il est perméable face à la conscience shivaïque. Sans tomber dans le piège de l’attraction générée par le désir d’accomplir les sensations physiques pendant le jeu amoureux, et par l’implication détachée qu’il manifeste comme Shiva, l’homme qui pratique la continence et qui est détaché des plaisirs provenants des désirs inférieurs contemple le jeu merveilleux de l’énergie, de Shakti, dans sa bien-aimée.

La nature de la femme est mystérieusement attirée par la conscience shivaïque. Même si l’homme n’est pas complètement en fusion avec la conscience shivaïque, celui-ci peut se manifester dans l’être de l’homme en raison du rapport de la femme à ce principe universel pendant le jeu amoureux, pour une polarisation totale. Dans Shiva Purana, on dit de SHIVA que «sa nature est tellement extraordinaire qu’il ne peut être connu que par l’expérience spirituelle directe». «Sa conscience est d’une pureté et d’une luminosité absolue. Shiva détient l’indépendance et la liberté absolue, n’étant soumis à aucune loi. Il est le souverain des lois cosmiques. Il est le bonheur suprême infini, l’amour, la compassion infinie. L’auréole de feu de Shiva représente non seulement la gloire et l’énergie de la divinité, mais aussi le feu purificateur qui détruit les faux concepts de l’esprit, les passions aveugles, les désirs possessifs et l’orgueil démesuré de l’ego.» Les textes sacrés disent que Shiva nous enseigne la voie de la Libération, le chemin de la transformation de la conscience, le chemin de retour à l’unité essentielle.

Par conséquent, la spiritualisation profonde de l’acte amoureux par l’intention et l’attitude ainsi que la manifestation des principes fondamentaux masculin et féminin est une délicieuse voie de transformation intérieure. La condition minimale pour cela est que l’homme pratique parfaitement la conscience sexuelle. Par conséquent, la continence masculine transforme l’acte amoureux d’une course contre-la montre pour atteindre l’orgasme en une agréable et fascinante manière d’accéder à des niveaux supérieurs de conscience.

«Qui veut lier une Joie à lui-même,
brise les ailes de la vie.
Qui embrasse la Joie dans son vol,
demeure dans l’aurore de l’ Eternité.»
(William Blake)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.