Pranayama – La pratique de la respiration contrôlée

yoga integral france
Hatha Yoga

Pranayama – La pratique de la respiration contrôlée

Le Pranayama inclut toute une série de techniques de respiration et de concentration mentale qui permet le déplacement et la dilatation volontaire des organes respiratoires, d’une manière rythmique et intensive. Elle est composée d’une suite d’inspirations (puraka), expirations (rechaka) et rétentions du souffle (kumbhaka), succession prolongée, subtile et soutenue.

 

Concernant le rôle distinct des phases du processus de pranayama, la tradition yogique affirme que puraka (l’inspiration) stimule l’organisme, rechaka (l’expiration) élimine l’air vicié ensemble avec ses énergies associées, aussi bien que les toxines, et kumbhaka (la rétention) distribue l’énergie dans le corps entier.

Les mouvements respiratoires impliquent :

Grâce à l’apport abondant d’oxygène généré par la discipline et l’expansion de la respiration, des transformations chimiques bénéfiques se produisent dans notre corps et les phénomènes exceptionnels de transmutation biologique s’amplifient, étant de loin supérieurs à ceux qui ont lieu pendant la respiration commune qui se réalise automatiquement pour soutenir la vie dans tout être humain.

 

Le pranayama ne signifie pas seulement le contrôle de la respiration, même si le prana se manifeste par le souffle. Le prana est en rapport avec vayu tattva, l’élément subtil de l’air et du mouvement.

pranayama

Pour cette raison, parmi les modalités essentielles de transformation radicale et d’évolution rapide, pranayama – qui signifie en réalité le contrôle du flux de prana réalisé par une respiration rythmique et harmonisée de façon créatrice ainsi que les métamorphoses et les transformations spirituelles que le yogi vise – est primordial en YOGA.

 

En dernière instance, toute technique de pranayama est aussi une modalité de croître notre ”dépôt” d’énergie, prana, en améliorant ainsi l’état de notre santé et de notre vitalité, en acquérant graduellement des pouvoirs paranormaux surprenants pour l’homme commun. Le pranayama permet, de même, le contrôle du mental (qui contrôle le prana dans le cadre des techniques de pranayama).

 

Pendant la vie, l’âme (jivatma) et le mental maintiennent le prana à l’intérieur du corps physique, jusqu’au moment où, au moment de la mort, tant le prana que le mental et l’âme (jivatma) quittent le corps physique.

En Tantra Yoga, le prana est utilisé tant pour intensifier les pouvoirs psychiques latents, exceptionnels, les siddhi-s, que pour la réalisation suprême – la libération spirituelle. Les yogis capables de faire monter l’énergie fondamentale, Kundalini Shakti, perçoivent le prana dans de nombreuses manières nuancées, et le transposent au plan perceptif, souvent sous la forme d’une lumière mystique caractérisée la brillance des jeux fascinants de ses rayons ainsi qu’à travers certains sons d’une harmonie et d’une beauté incroyables.

 

Dans l’occultisme et la magie hindoue, le prana est aussi considéré comme étant la source d’énergie de tous les pouvoirs magiques. Les magiciens utilisent le prana pour dynamiser l’imagination et la volonté, qui représentent les clefs de voûte du Principe Mental Créateur, celui-ci étant l’instrument de contrôle tant de tout œuvre magique que de la transformation spirituelle.

 

En Ayurveda, vata – qui est l’une des trois humeurs (dosha-s), est un terme qui a été considéré comme synonyme de prana. Le célèbre traité médical Charaka Samhita explique les fonctions du vata en termes similaires à ceux utilisés dans les textes de Yoga pour expliquer les fonctions du prana.

 

Les mouvements respiratoires des poumons, activés par l’énergie pranique inférieure, représentent l’une des manifestations directes et perceptibles de l’activité du prana.

pranayama yoga Nice
Blog - Nouvelles

Dernières Nouveauté

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis no.

Cours de Yoga Integral – Nice

Cours de Yoga Integral – Paris

Appelez-Nous Nice

(+ 33) 06 61 35 68 57

(+ 33) 06 70 76 34 90

Appelez-Nous Paris

(+33) 01 48 40 20 27

Appelez-Nous Avignon

(+33) 00 00 00 00 00

Le Soi Suprême ATMAN

Yoga

Le Soi Suprême ATMAN

Le Soi Suprême ATMAN est le centre éternel de la conscience individuelle, qui n’est pas né et qui ne meurt jamais. Dans la métaphore avec la lampe et les abats-jour, ATMAN est, analogiquement parlant, la lumière elle-même, bien que le fait de le décrire ainsi soit incomplet et incorrect. La plus profonde lumière de l’être le pénètre et l’illumine par les cinq couches (KOSHAs) et en les traversant, la lumière reflétée par le Soi Suprême (ATMAN) se colore de la couleur de ces couches.

 

Le Soi Immortel (ATMAN) a été celle où il est décrit comme étant indescriptible

 

L’une des descriptions les plus adéquates pour le Soi Immortel (ATMAN) a été celle où il est décrit comme étant indescriptible. La révélation du Soi Suprême – ATMAN est le but spirituel de toute voie spirituelle authentique. L’expérience directe de la révélation du Soi Éternel – ATMAN peut être obtenue par la pratique de la méditation profonde réalisée systématiquement.

Le Soi Suprême (ATMAN) est complétement libre et exerçe son pouvoir au travers de la volonté (nommée dhrti), qui en yoga est considérée comme l’aspect dynamique de l’intelligence.

 

A l’aide la volonté pure, un yogi est capable de contrôler ses organes, ses sens, toutes ses activités et son mental. Cet éveil qui se produit seulement suite à un effort spirituel intense, ouvre la porte divine du coeur. Cela permet au yogi l’accès à l’harmonisation des cinq KOSHAS.

Le Soi Suprême (ATMAN) est celui qui voit, celui qui connaît et est le témoin de tous les corps

 

Le Soi Suprême (ATMAN) est la connaissance et la lumière elle-même. De même que la lumière qui illumine le vase est différente du vase, le Soi Suprême (ATMAN) est différent de ses couches.

 

Donc le Soi est la conscience même et non pas les couches. Pour cette raison, l’aspirant doit faire en sorte de transcender les cinq KOSHAS pour réaliser son identité avec la pure conscience divine du Soi. De même que quelqu’un tire la tige fine d’un brin d’herbe, en éloignant en même temps les couches de terre qui la cachent, l’une après l’autre, c’est de même que nous devons révéler notre essence spirituelle ATMAN.

Blog - Nouvelles

Dernières Nouveauté de Yoga

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis no.

Cours de Yoga Integral – Nice

Cours de Yoga Integral – Paris

Appelez-Nous Nice

(+ 33) 06 61 35 68 57

(+ 33) 06 70 76 34 90

Appelez-Nous Paris

(+33) 01 48 40 20 27

Appelez-Nous Avignon

(+33) 00 00 00 00 00

Trucs et astuces pour préserver les vitamines des légumes !

Alimentation Saine

Trucs et astuces pour préserver les vitamines des légumes !

1) Disposez les légumes dans le bac à légumes de votre réfrigérateur… là où la température leur est la plus adaptée ! Et surtout, ne les stockez pas trop longtemps car plus le temps passe… plus les vitamines s’échappent ! Achetez moins en quantité, mais plus souvent !

 

2) Saviez-vous que certains légumes ne doivent pas être conservés dans le réfrigérateur ? Les tomates sont un exemple car la réfrigération arrête leur mûrissement et affecte leur goût. Il est également conseillé de ne pas mettre les poivrons au réfrigérateur… Surtout les verts, qui sont cueilli avant leur pleine maturité (si vous les laisser à température ambiante, ils deviendront d’ailleurs jaune, puis orange et rouge à la fin de leur mûrissement !).

3) Pour terminer avec la conservation, sachez qu’il faut éviter de laver vos légumes avant leur stockage car cela accélèrent leur détérioration. Par contre, les légumes à feuilles resteront plus frais s’ils sont lavés, bien égouttés, placés dans un récipient hermétique ayant idéalement une grille perforée dans le fond, afin d’éviter tout contact avec un excédent d’eau.

 

4) Saviez-vous que la peau est la partie qui contient le plus de vitamines ! De ce fait, évitez autant que possible d’éplucher les légumes (concombre, courgette, …). On tend aussi de plus en plus à conseiller de « gratter » les légumes avec un bon couteau ou un éplucheur qui fera de très fines épluchures…

5) Pour le nettoyage de vos légumes, afin d’en éliminer les résidus de pesticides (à moins que l’on choisisse des BIO), il faudra évidemment bien les laver avec éventuellement ajout de bicarbonate de soude. Pour les légumes à feuilles, il faut ajouter 1 càs de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau froide et faire tremper quelques minutes seulement. Pour les autres légumes, préférez toujours les laver sous un jet d’eau froide en les nettoyant avec une brosse à légumes et éventuellement une pâte de bicarbonate (= 1 volume d’eau pour 3 volumes de poudre).

 

6) Evitez autant que possible de laisser tremper vos légumes dans l’eau (hormis lorsque vous voulez utiliser le bicarbonate dans l’eau pour vos légumes à feuilles) car les vitamines et minéraux peuvent s’échapper dans l’eau de nettoyage… Le lavage sous le jet d’eau avec une brosse est donc idéal !

7) Lors de la préparation de vos légumes, préférez les couper en gros morceaux pour limiter les surfaces de contact avec l’air, au risque que la vitamine C principalement s’oxyde. Vous pouvez éventuellement ajouter un jus de citron pour éviter ce phénomène… Retenez en tout cas que plus les légumes seront coupés petits, plus les surfaces de contact avec l’air seront grandes et plus il y aura de perte vitaminique.

 

8) Concernant la cuisson de vos légumes, privilégiez la cuisson à la vapeur, qui est la plus sûre pour préserver les minéraux et vitamines ! La cuisson à l’eau favorise le passage des minéraux des légumes vers l’eau de cuisson… On évite évidemment ce phénomène si l’on consomme l’eau, comme dans un potage par exemple. Si vous n’avez pas de cuiseur vapeur électrique, vous pouvez utiliser un « panier » à disposer dans le fond d’une casserole, avec en dessous, un fond d’eau. Ainsi, les légumes ne seront pas en contact avec l’eau… c’est en quelque sorte une cuisson vapeur mais dans une casserole!

9) Evitez de laisser mijoter trop longtemps et à forte température vos plats contenant des légumes… car la chaleur est la principale ennemie des vitamines. Plus elle est intense et prolongée, plus la destruction vitaminique sera importante…

 

10) Dans le même esprit, évitez de réchauffer les légumes ou potages car cela conduit à une déperdition supplémentaires en vitamines. Par exemple, si vous voulez consommer de la soupe, prélevez un bol de la casserole que vous pourrez ensuite réchauffer individuellement.

Blog - Nouvelles

Dernières Nouveauté de Yoga

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis no.

Cours de Yoga Integral – Nice

Cours de Yoga Integral – Paris

Appelez-Nous Nice

(+ 33) 06 61 35 68 57

(+ 33) 06 70 76 34 90

Appelez-Nous Paris

(+33) 01 48 40 20 27

Appelez-Nous Avignon

(+33) 00 00 00 00 00