Ajna Chakra

yoga-paris-nice-integral-chakraAJNA CHAKRA, est situé dans la région du front de notre corps, étant un univers en miniature. AJNA CHAKRA est nommé aussi, dans certains traités, SHIVA – SHAKTI GRANTHI; il contrôle et détermine l’activité de la glande pituitaire, de l’hypophyse, de l’épiphyse, et de la glande pinéale, ainsi que les quatre glandes principales qui réglementent notre capacité de voir, d’entendre, de discerner et de mémoriser.

Toutes ces glandes énumérées plus haut sont les principaux centres d’action de AHAM GRANTHI, (ou la Force de la Volonté Spirituelle), contrôle l’ego et maîtrise toutes nos activités mentales tout au long de la vie.

 

De la même manière AHAM GRANTHI commande aussi dans notre corps, aux autres glandes ou centres de force :
essaye, dans la limite du possible, mais toujours en rapport avec l’éveil ou le degré d’énergisation, de réparer les fautes, les chutes et les faiblesses de ces cinq glandes principales contrôlées et coordonnées par l’intermédiaire des cinq centres de force (CHAKRAS) énumérés plus haut. On lui attribue le contrôle et la perception des énergies mentales de l’être, facilitant la mise en résonance avec les énergies mentales du Macrocosme. Par son intermédiaire, l’être humain réalise ou perçoit une gamme insoupçonnée de phénomènes télépathiques de nature mentale et spirituelle. Ajna Chakra est aussi appelée « Le Troisième Oeil » à cause du fait qu’il permet la réalisation d’un  certain genre de clairvoyance et pénétration mentale infaillible.
Dans la tradition spirituelle, ce CHAKRA est considéré comme étant le centre de la perception spirituelle, étant  « l’oeil » qui nous permet de visualiser les phénomènes et les réalités des univers astraux et mentaux.
Il est important de souligner que ce centre de force permet, directement proportionnel  au niveau de son éveil et dynamisation, la « correction » des fautes, chutes, et faiblesses manifestées au niveau des cinq autres centres de force (CHAKRAS).
AJNA CHAKRA est un véritable relais de captation et d’émission des énergies –pensée, des idées, de la structuration mentale. Par son intermédiaire on peut concevoir et comprendre de manière cohérente l’Univers tout entier. Autant la Tradition Orientale que celle Occidentale, ont localisé au niveau de ce centre de force le foyer, le point de commande de toutes les fonctions mentales. Consciemment éveillé et puissamment dynamisé,  AJNA CHAKRA rend possible la perception de certaines révélations extraordinaires qui ouvrent à l’être humain l’accès  au niveau des plans supérieurs de la connaissance spirituelle, lui permettant de casser les chaînes de son ignorance et l’élimination des blocages qui conditionnent son destin.
Parmi les personnes extrêmement rares chez qui AHAM GRANTHI prédominant est activé au maximum, il faut chercher les grands génies exemplaires de la planète, les éminents écrivains, les poètes inspirés, les célèbres savants, les illustres philosophes, les amoureux pleins d’abnégation pour l’humanité, les saints et les surhommes. Cependant, d’un autre coté, un dérangement ou une perturbation du à une faible énergisation de AJNA CHAKRA développent dans la nature de l’être intérieur un degré de vilenie, de méchanceté, d’ironie diabolique, de duplicité, d’orgueil très grand, et d’égoïsme féroce.

OBSERVATIONS

Malgré le fait qu’à l’époque moderne la capacité mentale perçue au niveau global de l’humanité a bien augmenté, suite aux progrès de la culture et de la civilisation, ceci n’a pas permis malheureusement à l’humanité d’atteindre dans son ensemble le niveau mental caractérisé par le discernement, qui puisse guider l’humanité vers la possibilité d’assurer les conditions nécessaires à son évolution. Ceci a mené à l’apparition dans le temps, à des fausses directions de « connaissance », les ressources de l’humanité étant trop souvent orientées vers les aspects extérieurs, superficiels, formelles, restant bloquées sur de véritables « lignes mortes », les efforts intellectuels étant ainsi gaspillés inutilement.

La glande pinéale

Certains auteurs ont donc suggéré que ce troisième œil désignerait en fait la glande pinéale qui se tient entre les deux hémisphères du cerveau. Les pinéalocytes, cellules que l’on trouve dans la glande pinéale, ont en effet une ressemblance avec les photorécepteurs de l’œil et cette glande secrète du dimethyltryptamine réputé pour avoir produit des expériences de mort imminente. Quelques espèces d’animaux, comme certaines reptiles, peuvent percevoir la lumière par un troisième œil pariétal [6] , une structure associée à la glande pinéale, et servant à réguler les rythmes circadiens. La glande pinéale produit la mélatonine qui régule les rythmes circadiens et joue également un rôle dans le système immunitaire. Pour toutes ces raisons, cette glande est l’objet de spéculations diverses en rapport avec le troisième œil de l’ésotérisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.