LA SANTÉ PAR LES COULEURS: LA CHROMOTHÉRAPIE (II)

https://www.yoga-integral.fr/wp-content/uploads/2013/01/spazio-multidimensionale.gifLa modalité la plus fréquemment utilisée pour guérir par l’intermédiaire de la chromothérapie est la projection de rayons colorés, éventuellement combinés, choisis en fonction de nos carences, sur l’ensemble du corps nu. Si nous désirons que les résultats soient plus rapides, nous focaliserons ces rayons d’intensité puissante, de la couleur nécessaire, directement sur la zone, l’organe ou le secteur affecté, surtout si nous cherchons la détente et la relaxation. De même, nous recourrons aux irradiations par focalisation ponctuelle sur certains plexus lorsqu’il s’agira de débloquer l’énergie stagnante ou inerte, surtout quand nous désirons guérir certaines affections très précises. L’exposition se fera directement sur la peau nue, s’il n’existe pas de contre-indications, la nudité étant un facteur déterminant.

     Dans certains cas, il est possible de traiter plusieurs plexus en même temps par des irradiations focalisées en recourant à deux ou à plusieurs projecteurs aux couleurs différentes, cela surtout dans le cas de déséquilibres profonds.
     Dans les cas où pour une même maladie sont indiquées deux couleurs différentes, on travaillera avec chacune l’une après l’autre, successivement et non pas simultanément. La simultanéité de l’utilisation de plusieurs couleurs focalisées se réalise dans le cas où nous traitons le déséquilibre de plusieurs plexus, surtout dans la situation de troubles graves.
     Il est possible d’établir de surprenantes corrélations entre les couleurs qui nous entourent et notre état psychique. Les effets psychologiques des couleurs ont été démontrées ces dernières années par de nombreux spécialistes. Le monde des couleurs influence notre façon de nous habiller, notre alimentation, de même qu’il intervient directement dans la décoration d’intérieur, l’architecture, la médecine, la communication marketing ou encore la cosmétique. Par exemple, le rouge est une couleur active, dynamique, exaltant l’enthousiasme, l’orange éveille la joie et la bonne humeur, le vert a des effets calmants, le gris foncé induit monotonie et tristesse, etc. À savoir, la couleur préférée de la majorité des gens est le bleu.
https://www.yoga-integral.fr/wp-content/uploads/2013/01/Yantra_Melchizedek.jpgLes couleurs se succèdent dans cet ordre: les couleurs chaudes, rouge, orange et jaune, et les couleurs froides, bleu, indigo et violet. Entre ces deux groupes, le vert est la seule couleur neutre (elle n’est ni chaude ni froide). Les premières favorisent les processus d’adaptation ayant sur nous des vertus stimulatrices, tandis que les couleurs du deuxième groupe ont des vertus plutôt inhibantes, neutralisantes, sédatives. L’équilibre psychique humain a besoin de toute la gamme de nuances de couleurs que nous offre la nature, et d’ailleurs de nouvelles combinaisons de couleurs sont constamment élaborées.
Il est important de savoir que la capacité des couleurs à réfléchir la lumière est variable. Voilà quelques exemples de couleurs et la proportion de lumière qu’elles réfléchissent en moyenne: les couleurs blanc et crème 70-80%; le vert clair 55%;  le bleu foncé 40%. Il va de soi que plus une pièce est lumineuse, plus les couleurs dont elle sera peinte réfléchiront la lumière. En ce qui concerne les meubles, à noter par exemple que le bois de chêne reflète 30 à 50% de la lumière, tandis que le bois de noyer 10 à 20%.
     Au cours d’une étude sur l’influence des couleurs sur l’organisme humain, un groupe de chercheurs de l’Institut Polytechnique de Budapest a abouti à des résultats aussi intéressants qu’inattendus. Ils ont constaté, en testant des personnes ayant les yeux bandés et qui se trouvaient dans des milieux chromatiques différents, que le pouls, la tension artérielle et même la température du corps se modifiaient en fonction des modifications de la couleur du milieu ambiant. Par exemple, en présence de rouge vif, le pouls accélère rapidement; en revanche, en réaction au bleu, il ralentit, et tous les sujets ont alors manifesté un certain état de somnolence. Les chercheurs expliquent ce phénomène par l’action des oscillations électromagnétiques qui se modifient en fontion du changement du milieu chromatique.

altVoici différentes méthodes, très simples et à la portée de tous, qui vous permettront d’utiliser les couleurs autant pour l’amélioration de notre état de santé que pour la pleine harmonisation de notre être dans plusieurs directions, en induisant et en maintenant en nous un état de joie et de bien-être, en éveillant nos potentialités latentes, ainsi qu’en accélérant notre évolution spirituelle:
~ Les vêtements: en fonction de la situation et des états auxquels nous sommes le plus souvent confrontés, nous pouvons choisir de nous habiller en fonction des propriétés de chaque couleur et, bien entendu, selon nos besoins. N’importe qui peut le faire, en évitant par conséquent les couleurs néfastes.
~ Les pierres précieuses: celles-ci possèdent également des vertus extraordinaires; l’inconvénient majeur dans leur cas est le prix qui ne permet malheureusement pas à n’importe qui d’adapter à ses besoins la pierre précieuse dont la couleur lui sera bénéfique.
~ Les bouteilles colorées: il suffit de nous procurer des bouteilles habituelles mais dont le verre sera coloré d’une couleur adaptée à notre intention. Une telle bouteille sera remplie avec de l’eau, puis bouchée, et sera ensuite exposée aussi longtemps que possible au soleil. Son eau sera bue ensuite comme n’importe quelle autre. Si nous ne réussissons pas à trouver des bouteille dont le verre soit coloré conformément à nos besoins, nous pouvons recourir à des bouteilles transparentes que nous envelopperons avant l’exposition au soleil dans de la cellophane ou dans du plastique transparent coloré de façon adéquate.
~ La lampe de chromothérapie: on peut pour cela utiliser toute lampe de grande puissance, comme par exemple celles utilisées par les photographes dans les laboratoires photos, hermétiquement fermées et auxquelles on peut attacher différents filtres colorés en fonction de l’effet que nous désirons obtenir. Nous nous exposerons ensuite complètement nus à cette lumière, de 20 minutes à 3 heures par jour. Il va de soi que les filtres de cette lampe doivent être interchangeables en fonction de la couleur que l’on souhaite. Il est également possible d’utiliser, si nous en avons un à notre disposition, un projecteur de diapositives dont l’ampoule sera choisie de sorte qu’elle ait une puissance de 150 à 400 watts. Dans ce cas, évidemment, on attachera devant l’objectif, soit une plaque de verre de la couleur adéquate qui servira de filtre, soit des filtres photographiques adaptés. En l’absence de projecteur de diapositives, nous pouvons même utiliser une loupe condensatrice convergente, en cherchant à diriger son faisceau sur la zone affectée. Bien sûr, dans ce cas, nous utiliserons également un filtre d’une couleur adaptée à la situation que nous voulons traiter.
~ Les techniques de méditation et de pranayama: certainement les méthodes les plus raffinées pour assimiler dans notre aura les courants subtils colorés bénéfiques. Elles sont enseignées dans les cours de yoga.

N. B. En 1976, l’OMS a reconnu la chromothérapie comme l’une des principales thérapies alternatives ou complémentaires, décision ratifiée en 1983. Fin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.